Comment réaliser un test utilisateur fiable ?

Catégorie :

Experience Design

Publié le :

8/9/2022

Temps de lecture :

4 min

Auteur :

#
Article
#
Test Utilisateur
#
ExperienceDesign
Unsplash.com

Moment de vérité dans le développement de tout produit digital tel qu’un site ou une application, le test utilisateur permet de confronter une vision à la réalité. Plus ce moment arrivera tôt dans le processus de développement, plus vous aurez d’opportunités de corriger le cap, plus votre produit aura ses chances d’être adopté par vos utilisateurs cible. Découvrez comment mettre en œuvre ce type de test dans les règles de l’art, en minimisant les biais.  

La phase de test utilisateur fait partie intégrante de la démarche Design Thinking. Cette approche prévoit autant de retours que nécessaire à la planche à dessin, jusqu’à que les tests soient concluants. Les professionnels de l’UX Design peuvent compter sur de nombreuses méthodes et outils pour mener à bien ces tests.

Définir les objectifs d’un test utilisateur

Tout test utilisateur poursuit trois objectifs principaux :  

  1. Identifier les points critiques d’utilisation et de satisfaction
  1. Comprendre la réalité des comportements et des usages
  1. Identifier les axes d’optimisation

Il convient ensuite de définir le périmètre du test, sachant que pour des raisons de temps et de budget, il pourra s’avérer complexe de tester tous les aspects du produit et tous les scénarii d’usage possibles.

Ce périmètre comprend :  

  • Une définition claire des questions à résoudre grâce au test
  • Les parcours utilisateur à tester
  • Leur ordre de priorité et le temps alloué au test de chaque parcours
  • Une définition de la population cible parmi laquelle recruter les testeurs

Les étapes suivantes consistent à rédiger une grille d’analyse qui permettra de définir précisément les tâches à accomplir par les testeurs, organiser les sessions de test et les animer, analyser les résultats puis les restituer à l’équipe produit qui prendra les décisions nécessaires pour la suite des développements.

Le déroulement d’un test utilisateur

Un test utilisateur est un entretien individuel semi-directif axé sur l’utilisation d’un service ou d’un outil.

L’animateur est seul avec un participant, ce dernier doit réaliser un ensemble de tâches tout en s’exprimant sur son ressenti. Le test dure 1h maximum et 6 à 7 tests sont réalisés dans une journée.

L’animateur pose des questions afin d’inciter le participant à s’exprimer ou pour aborder des sujets spécifiques.

Photo d’illustration montrant une personne en interrogeant une autre dans un bureau, à côté d’un ordinateur portable
Image Unsplash – Amy Hirschi

L’animateur observe les actions du participant afin d’identifier les facilités et difficultés dans l’utilisation du service. Il doit également repérer les contradictions entre les actions et déclarations du participant et éventuellement approfondir celles-ci (par exemple : si un participant déclare qu’il a trouvé l’utilisation facile alors qu’il a cherché le bouton pour valider, il est opportun de lui demander pourquoi il a semblé chercher ce bouton).

Un transcripteur peut également être présent pour noter les déclarations du participant, mais c’est généralement l’animateur qui s’en charge.

Un test utilisateur se déroule toujours selon le schéma suivant :

  1. Présentation du principe du test
  1. Questions de contexte (prénom, activité, expérience ressentie…)
  1. Réalisation d’une ou plusieurs tâches
  1. Conclusion

Réaliser un plan de test

Un plan de test doit se baser sur des objectifs d'utilisabilité qualitatifs et quantitatifs.


Les critères :

  • Réussite à la tâche
  • Temps de réalisation de la tâche
  • Nombre de clics nécessaires pour réussir la tâche
  • Nombre d'erreurs
  • Nature des erreurs (clic sur une mauvaise rubrique du menu, sur un lien inadapté, oubli d'effectuer une action…) 
  • Compréhension de la terminologie
  • Autres critères spécifiques au produit
Photos d’illustration montrant des mains dessinant un diagramme, en gros plan 
Image Unsplash – Kelly Sikkema

Ce plan de test se décline en observations et questions. Les questions doivent être neutres afin de ne pas introduire de biais, par exemple :  

Parcours naturel et identification de fonctionnalité cible :

  • Comment feriez-vous pour trouver un voyage vous convenant ?
  • Comment feriez-vous pour trouver l’assistance ?

Perception :

  • Que pensez-vous de cette page ?

Compréhension :

  • Comment trouvez-vous les termes utilisés ? Sont-ils clairs ou peu clairs ?

Choisir le bon format de test utilisateur

En fonction des objectifs, du temps et du budget disponibles, plusieurs possibilités s’offrent à vous.  

Réaliser un test en situation contrôlée

Il s’agit d’utiliser un environnement proche de celui d’un labo, limitant les biais liés aux stimuli extérieurs. Ce format de test est utile lorsque l’on souhaite contrôler le maximum de paramètres et garantir la précision des données collectées.

Réaliser un test in situ

Ce type de test se réalise dans tout type de lieux et est particulièrement adapté aux tests de produits tels que des installations interactives spécifiques à un lieu (bornes interactives en gare, tablettes en point de vente …).

Réaliser un test à distance

Plusieurs outils existent pour faciliter la réalisation d’un test à distance. Chez Keley, nous utilisons beaucoup Testapic, qui nous permet de sélectionner rapidement notre échantillon de testeurs parmi un panel conséquent et de toucher des zones géographiques plus éloignées. Ces outils fonctionnent très bien pour évaluer une interface web par exemple.

Réaliser un test « guerilla »  

Il s’agit d’aller directement à la rencontre du public dans la rue, une galerie marchande ou autre, pour faire essayer votre produit et noter leurs impressions. Le temps disponible des testeurs étant évidemment plus limité, ce format de test est adapté pour des questions précises. En revanche, il s’agit d’un moyen efficace de collecter rapidement un nombre significatif de réponses.

Photo d’illustration montrant une femme de dos, concentrée face à son ordinateur
Image Unsplash – Annie Spratt

Interpréter les résultats d’un test utilisateur

Une fois les données quantitatives et qualitatives collectées, elles peuvent être analysées pour déterminer les taux d’erreur et de réussite pour chaque tâche, le temps nécessaire à leur accomplissement, identifier des récurrences dans les commentaires et les réponses des utilisateurs, mesurer leur taux de satisfaction dans l’utilisation du produit, ou encore faire émerger des suggestions d’amélioration pour informer les futurs développements.

Vos tests utilisateur avec Keley

Nos consultants UX accompagnent nos clients dans la réalisation d’enquêtes et de tests utilisateurs d’envergure sur toutes les dimensions de leurs projets digitaux : utilisabilité générale, interfaces, parcours d’achat, parcours e-learning, auprès du grand public comme des professionnels.

Keley bénéfice des certifications UX Accessiweb, Nielsen Norman Group, Testapic, Opquast et Contentsquare.

Keley est un partenaire de co-création parmi les meilleurs acteurs du marché, notamment via son expertise des parcours clients.

Yann Ruello

Content Innovation Director, chez Orange

Guillaume Goris

Senior Manager lead UX Research

Passionné par l'expérience utilisateur, Guillaume est expert en études et tests utilisateurs.Il a notamment travaillé pour le Crédit Agricole Assurance, Knauf ou la Société Générale.

Envie de partager cet article ?
Button Text
UN PROJET DE TRANSFORMATION DIGITALE ?

Il est temps de se rencontrer ! Il vous suffit de remplir ce formulaire pour nous contacter.

La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande par Keley, unique entité habilitée au traitement. Elle vous permettra en premier lieu de recevoir une réponse à ce message. En cas de contact ultérieur de la part de Keley, votre consentement sera au préalable recueilli. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de nous en faire la demande par email à l’adresse communication@keley.com.

Pictogramme blanc et jaune d'une enveloppe

Comment pouvons-nous vous aider ?

Merci pour votre message !
Oops ! On dirait qu'il y a eu un problème...

La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande par Keley, unique entité habilitée au traitement. Elle vous permettra en premier lieu de recevoir une réponse à ce message. En cas de contact ultérieur de la part de Keley, votre consentement sera au préalable recueilli. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de nous en faire la demande par email à l’adresse communication@keley-consulting.com.